C’est quand qu’on dort ? – Jeudi 16 juin

Jeudi 16 juin. Nantes

Nico nous a déposés en temps et heure, nous sommes chargés. Virgulette sur le fauteuil a un sac sur les genoux et une boite, elle tient et pousse d’une main une grosse valise à 4 roues, je pousse le fauteuil en tirant aussi une valise. Sportif !

Enregistrement rapide grace au billet Club de Virgulette. On est pris en charge par un personnel de l’aéroport qui gère un groupe de 4 personnes handicapées. Monte-personnes, couloirs, ascenseurs,  couloirs, contrôle, monte-personnes…. au contrôle portique où Virgulette sort du fauteuil, son fauteuil est palpé par le personnel. La dame derrière moi, étonnée de voir cela « vous avez caché de la drogue dedans ? » Moi :  « Non, des carambars. C’est bien plus précieux au Canada. » Sourires.

On finit par arriver au terminal. On monte les premiers dans l’avion, bien installés. Premiers accents québécois avec le personnel de bord. Vol agréable. Montreal Trudeau. Nous descendons les derniers. Le fauteuil de Virgulette est quelque part dans l’aéroport, mais où ? On nous amène un autre fauteuil. Longs, très longs couloirs, puis un hall immense où serpentent des queues sans fin de passagers pour le passage douane. Notre accompagnatrice nous amène dans la queue handicap, on passe vite devant une douaniére peu amène et c’est le hall bagages où nous trouvons très vite les valises…. mais pas le fauteuil. Il arrive au bout d’une heure sur un autre carrousel. Ca y est ! On sort, les nonos sont là. Bises. On prend la voiture, il fait 28°, on rentre tous nos bagages et ceux des nonos pour 3 semaines dans notre Dodge Grand Caravan noir et vroum ! direction le parc de la Mauricie, au dessus de Quebec.

Vroum ? Euh, non…. pas vraiment. La circulation à Montreal est … difficile. On fera du touche-touche pendant 90 mn avant de vraiment rouler. On a le temps de découvrir des enseignes, panneaux inconnus.

Après une longue route, on fait des courses chez IGA pour le repas du soir.  10 $ le paquet de sucre en morceaux ! Les fruits et légumes sont hors de prix ! Le « sans sucre, sans graisse, sans additif » est rarissime. Ce soir, concombre, cotes de porc, haricots surgelés,  pastèque. On verra plus tard pour  de la cuisine raffinée.
Il est 1h du matin heure française quand nous arrivons au parc. On ouvre la porte et c’est tout de suite complet dans la voiture, car tous les moustiques en profitent pour rentrer.  Impressionnant !!. On écrase à la pelle. Premières piqûres : ils ont faim… On prend les clés du cabanon Otentik, on cuisine, on mange, on claque du moustique et on se met au pieu. Les Ponctuations sont debout depuis 22h d’affilée. Dodo !!!!!!!

DSC_0313-1024x576
Cabane oTENTik, disponible dans les parcs nationaux du Canada. Plutôt rustique sans être spartiate, tout est prévu pour y passer un séjour en nature, à l’exception des draps et oreillers qu’il faut apporter. http://www.pc.gc.ca/fra/voyage-travel/hebergement-accommodation/otentik.aspx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *