Ne suivez pas le guide

Jusqu’à présent, niveau bouffe, nous avons plutôt eut la main heureuse. Entre les petits déjeuners de nos Bed & Breakfast, les restos et haltes-repas que nous avons pu faire, rien de franchement pas bon ne nous a été donné.

Il ne fallait pas que cela dure !

Nous usons pour nos repas de guides – le routard et un guide local –  pour choisir. Ce soir, à Caraquet, nous sommes allé au restaurant « Le Caraquette », évoqué par le Routard. Et nous nous sommes fait dupés.

Quoi que… en sortant, nous avons relu le guide, et effectivement il n’y est pas dit que la cuisine y est bonne. La terrasse est belle – cela est dit dans le guide – mais il pleuvait. Il y a effectivement un vivier à homards – pas grand mais vivier tout de même. Donc le guide ne ment pas.

Par contre, nous avons mangé (répartis entre les convives) :

  • Une soupe du jour aux légumes et petites pâtes, pas mauvaise,
  • Un filet d’Omble archi cuit, bien sec, accompagné soit de riz quelconque, de carotte et de haricots verts en boite, ou de pomme de terres « pilées » pas bonne,
  • Un poulet BBQ très, très sec, avec des frites ratées (comment est-ce possible… des frites brunes pas cuites ?),
  • Un gateau Hawaïen digne d’une mauvaise cantine Sodexo (pléonasme ?),
  • Un cheesecake gateau au fromage nettement trop sucré,
  • Un thé qui devait infuser depuis 5 heures au moins.

C’était donc infecte, et nous avon inauguré notre premier vrai mauvais repas du roadtrip canadien. Beurk.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *