Allo, rignal, bobo, allo, rignal, bobo ! – Mercredi 22 juin

Ce mercredi, nous partons à la conquête du parc de la Gaspésie, avec la ferme intention de voir des orignaux. Après un bon petit déjeuner et des échanges fournis avec Véronique, notre hôtesse, sur la vie en Gaspésie, nous allons faire des courses pique-nique à Métro.

DSC_0333
Après 30 mn, nous sommes à l’accueil du parc, nous nous acquittons des 34 $ de permis et nous dirigeons vers le lac Cascapédia, puis le Lac Paul avec sa tour de guet pour voir les orignaux. 25 km de pistes de cailloux et terre plus tard, à 40km/h maximum, le chauffeur est bien fatigué. Nous atteignons la tour. La voiture porte des traces du trajet.
Pique nique sur les bords de l’eau, en attendant les orignaux … qui ne viennent pas du tout. Allo, rignaux ?

DSCF4057
On repart ( soit donc 25 km dans l’autre sens) et ouf, enfin une vraie route. Nous nous arrêtons à Grande Fosse, pour voir des castors. Mais pas de castors.
Alors, il est déjà 16h, on va vers le Mont Ernest-Laforce, haut lieu de l’orignal. 7 km de pistes bien poussiéreuse. Virgulette nous attend au parking avec la voiture, car le trajet fait 4,7 Km avec 155 m de dénivelé. Simple avec deux pieds, plus difficile avec un fauteuil. Nous lui laissons donc un talkie walkie pour qu’elle puisse communiquer avec nous durant notre ballade. Les Nonos et Virgule s’engagent sur le chemin avec appareil photo, caméras et de l’eau. Arrivés tout en haut, vue superbe sur le parc. Une recherche aux jumelles permet de voir là-bas, très, très loin, deux orignaux qui broutent. Après 15 mn d’essai de photos avec le zoom maximum, on décide de poursuivre le chemin, car il fait une boucle. Les deux autres personnes avec nous au belvédère rebroussent chemin. Nous continuons la boucle et après à peine 50m : un orignal à 200m, dans les arbres ! Photos et film.

DSCF4121

Heureux, nous redescendons en parlant de Camille, une amie des nonos et… une orignale et son petit débouchent du sentier devant nos yeux. Ils sont à 3 ou 4 mètres. Silence total, re-photos et film. Moment étonnant. Allo, rignal, bobo, Allo, rignal, comment qu’t’es fait, t’es pas beau ! c’est vrai que c’est moche, mais c’est impressionnant de taille.

Nous avançons et tout à coup, là, dans la montagne en face !!! une tache blanche : surement un beluga des forêts !

DSCF4070

Nous repartons en calculant les probabilités de tomber sur un orignal et c’est au moment où je dis « mais il peut y en avoir un derrière les arbres là-bas, on ne le verrait pas » que nous tombons sur un troisième orignal, couché dans l’herbe à 3m sur sentier. Re-re-photos. Nono dit à Nono « mets toi devant le beluga … euh… l’orignal pour la photo ».

DSCF4178

On a traîné, Virgulette nous attend, on rentre. Et Virgulette nous apprend au talkie qu’il y en a un sur le parking, d’orignal. Tant mieux pour elle, elle aura pu en voir. Nous repartons vers Saint Anne des Monts (encore un orignal sur le bord de la route) arrivons juste pour un beau coucher de soleil, un bon repas chez Bass et à 11h heure, dodo pour tout le monde. Belle journée, presque sans moustiques en plus.. Après la privation de baleines, la famine de belugas, l’indigestion d’orignaux !

Demain, on commence le voyage vers les iles de la Madeleine. C’est dans 3 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *