Iles de la Madeleine – Cape Breton – Mardi 28 juin

Ce matin, nous sommes réveillés par la lueur du soleil à 4h.

Hé oui, nous sommes toujours à l’extrémité du fuseau horaire. Debouts à 5h45 pour un départ à 6h30 pour prendre le traversier à 7h. Le soleil est déjà à la place qu’il occupe à 8 ou 9h chez nous.

Sur le quai, les deux bus déjà vus à l’arrivée, avec plein de touristes dotés d’un collier à leur nom. Et un panneau rigolo (interdiction de flâner).

IMG_4405

Nous partons à l’heure !!! La mer est agitėe, un peu, le ciel couvert et toujours pas de baleines. Nous mangeons sur le bateau pour gagner du temps sur le trajet.

A chaque vague un peu forte prise de front, le bateau vibre un peu plus. Deux petites dames à coté de nous lancent « Boiing ! Et une baleine en moins ! ».

On vient d’appeler monsieur Chiasson (patronyme très courant dans le coin) dans les hauts-parleurs. Nono est pâlot, on lui prend un p’tit sac qui va bien, au cas où. Il ne servira pas.

Nous passons par Crapaud et sur le pont de la confédération, on nous rappelle que téléphoner au volant, c’est un coup de marteau et 575$.

DSCF4441

Il nous reste 4h de route. Les villes défilent, avec des noms exotiques : Tatamagouche, Pugney ou bien Pays des Miq’Mak.

Le sheriff nous double : on le shoote.

Le sheriff nous double : on le shoote.
Le sheriff nous double : on le shoote.

Courses à New Glasgow, chez Sobey’s, pour 3 jours. On a trouvé de la crème et du beurre.

Arrivée au gite à 21 heures : il est magnifique. Spaghetti bolo préparés par les mains expertes de Virgulette et hop, au lit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *