Quand vient l’heure de la récréation

Que faire comme activité quand on arrive dans un pays étranger et que l’on ne connaît personne ?  Et pourquoi pas reprendre une activité que l’on avait en France ? JOUER !

Non non non, pas aux jeux vidéo, vous vous trompez de Nono. Je parle là d’un autre type de jeu plus classique, le jeu de plateau ou jeu de société. Ah bon ? Nono jouait aux jeux de société ? Mais bien sûr ! A quoi croyez-vous qu’il occupait ses journée de « travail » avant son départ ? En effet, Nono avait pris comme habitude, sur l’heure de midi, d’engrainer ses collègues dans d’interminables parties de « Munchkin », « Carcassonne », et autres « Citadelles ».

Le jeu aux multiples extensions
Le jeu aux multiples extensions

C’est ainsi que Nono à proposé à Nono de se rendre dans l’un des nombreux pubs et cafés ludique de Montréal. Comme son nom l’indique, un café ludique est donc un lieu où l’on peut se poser à boire un café ou autre, tout en jouant à de nombreux jeux de société. Pas besoin d’amener son jeu, le café dispose d’une ludothèque de près de 200 jeux. Un sympathique animateur est souvent présent pour expliquer les règles si besoin et pour vous proposer un jeu correspondant à votre envie ou humeur du moment.

Le café propose près de 215 jeux
Le café propose près de 215 jeux

Le lieu que Nono à choisi pour cet activité s’appelle « La Récréation ». Pourquoi ici plutôt qu’ailleurs ? Nono à bien sa petite idée. En plus de faire café, « La Récréation » propose de multiples sandwiches et plats sur le pouce, assiettes de fromages, assiettes de charcuteries. Et comme le dit si bien Nono « Je joue mieux le ventre plein » (et en cas de défaite, la barquette de pop-corn n’est jamais très loin)… Ce n’est pas Nono qui lui jettera la pierre, ces assiettes sont bien souvent accompagnées d’une bonne bière que Nono laisse gentiment à Nono (vous suivez, j’espère…).La Récréation

Le café propose aussi de multiples sandwiches et plats sur le pouces
Le café propose aussi de multiples sandwiches et plats sur le pouces

C’est ainsi que Nono à fait découvrir à Nono, « Carcassonne » (pas la ville mais le jeu), jeu auquel il a déjà dû jouer plus de 100 fois. Il lui a expliqué les règles tout en se remémorant ses anecdotes de parties avec ses collègues : celui qu’il aime embêter en poussant les tuiles pour les désaligner, celui qui secoue la tuile qu’il a en main pour essayer de la transformer, ou encore celui qui ne gagne que lorsqu’il joue contre sa fille d’à peine 7 ans…

Si la clientèle est en grande partie composée de jeunes « geek » français, il y a aussi des familles qui s’y rendent, ou des gens qui passent tout simplement visiter, car le café fait aussi office de galerie d’exposition pour divers artistes locaux.

Nous y avons donc passé plusieurs après-midi et soirées à jouer à bien des jeux et  nous comptons bien y retourner.

4 réflexions au sujet de « Quand vient l’heure de la récréation »

  1. Trop bon Carcassonne! Johanna vient de me battre après plus de 2 ans de luttes acharnées. Je crois qu’elle a pigé les règles lol. Va y avoir duel quand on vient vous voir! La bise les artistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *