Une année de visiteurs

Lors de notre mariage nous avions annoncé à l’assistance que nous serions ravis de tous les accueillir chez nous une fois installés.

Si certains se font encore attendre, d’autres ont franchi le pas et ont traversé l’océan pour venir nous voir et visiter le pays, tant qu’à faire.

Le calendrier des visites a malheureusement commencé par deux annulations.

La suricate, propriétaire d’une petite entreprise d’informatique, chez qui Nono avait fait son stage lorsqu’il était étudiant à Brest, a dû annuler son voyage à la dernière minute à cause d’une défection professionnelle dans son entreprise.

Tomtom et Nana ensuite (un couple d’amis d’enfance de Nono), ont malheureusement dû annuler leur venue pour de tristes raisons familiales.

Jojo, ancien collègue de Nono avait déjà prévu avec sa copine de visiter une partie du Canada et des États-Unis. Ils ont profité de leur escale à Montréal pour s’arrêter chez les Nono.

Les parisiens, sont arrivés avec l’été. Le groupe des parisiens est principalement constitué du p’tit Paul, merveilleux filleul de Nono, et accessoirement de ses parents : Gwen, un des cousins de Nono, et Coco, sa femme, qui était aussi la témoin de mariage de Nono. Les parisiens nous ont tenu compagnie une bonne partie de l’été, près d’un mois, entrecoupé de week-ends par ci par là, à New York et au Mont-Tremblant. Ils ont notamment été présent pour l’anniversaire de Nono et ont participé à son beau cadeau ! Si le règlement de l’immeuble interdisait les barbecues jusqu’au 10e étage, maintenant que nous vivons au 14e il serait bête de s’en priver. C’est donc très excité que Nono a déballé un cadeau dont il a longtemps rêvé. Pas par gourmandise bien sur ! Seulement pour le bonheur de nourrir ceux qu’il aime. 😊

Les nantais sont eux passés par chez nous à la fin du mois d’août. Rendant visite à une sœur vivant en Californie, ainsi qu’une autre vivant au milieu de nulle part (on en a encore oublié l’endroit), ils en ont profité pour faire un détour et venir nous faire un petit coucou de quelques jours.

En 2016, quand les parents de Nono leur ont rendu visite, ils venaient juste de manquer le Festival Ukrainien de Montréal. La maman de Nono ayant des origines slaves et la communauté Ukrainienne de Montréal étant l’une des plus grande, rendez-vous était donc pris pour l’édition 2017 du festival. Nous les avons de nouveau accueillis pour deux semaines en Septembre.

Pour finir l’année, les Nonos ont eu la visite des marseillaises. Le cousin de Nono et son ami sont venues risquer l’hypothermie, loin de leur soleil, pour passer les fêtes avec nous. Malheureusement pour eux, si le début d’hiver 2016 a été plutôt doux avec un -5°c le 31 Décembre, cet hiver a été beaucoup plus rude et nous avons fêté la nouvelle année en dansant sur le Vieux Port de Montréal par -25°c et un ressenti de -34°c avec le vent. 😬 Comme le dit la p’tite vieille de Tipiak : « ça ravigote ! »

Tous ces visiteurs sont bien entendus arrivés les valises chargées de cadeaux pour réchauffer nos cœurs éloignés de la France ! BN au chocolat, Pâté Hénaff, foie gras et gewurstraminer, crocodiles haribo, cassoulet et chocolats de Noël. 😋

Nous les en remercions encore (mais il ne reste presque plus rien).

Les visites prévus en 2018 commencent bientôt ! La semaine prochaine arrive la sœur de Nono et son filleul, suivis en Mai d’un ancien collègue de Nono.

Il y a toujours de la place chez nous et c’est avec plaisir que nous vous accueillerons et feront visiter la région !

2 réflexions au sujet de « Une année de visiteurs »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *