« There’s no place for you in this town ! »

La scène se passe dans le métro de Montréal, il est près de 23h. Nono rentre du festival OUMF ou il a donné un coup de main au Ludologue (mais qui c’est, celui là ?).

Dans le métro donc, s’installent à quelques mètres de nono un couple de deux hommes. Ceux-ci ont des gestes tendres l’un pour l’autre, sans gênes et naturels. Ils sont nullement intimidés par le monde qui peut être autour. Est installé dans la rangé à côté, un autre homme au style bien différent. Portant une barbe taillée, cheveux noirs, teint halé et regard noir, il dégage un charme sombre qui dénote franchement de l’apparence de ses voisins.

Nono a bien remarqué que ce beau ténébreux a jeté rapidement quelque regard sur ce couple. Mais ce que Nono ne sais pas, c’est qu’il va assister à la première scène de violente intolérance depuis qu’ils sont à Montréal. Continuer la lecture de « There’s no place for you in this town ! »

Quand Nono a un nouveau travail

Nono avait trouvé un travail chez Sears Canada en Septembre 2016. Cependant, Sears a été victime de la transformation du marché de la vente de détail largement concurrencé par les ventes par internet, mais a également fait de probables erreurs stratégiques qui l’ont amené à fermer tous ses magasins au Canada en Janvier 2018.

Depuis Janvier 2018, Nono est donc… Continuer la lecture de Quand Nono a un nouveau travail

Le métro tire sa révérence

Le métro de Montréal comporte aujourd’hui 4 lignes qui permettent de parcourir la ville assez facilement. Comparativement au métro parisien ou rennais, le prix du ticket de métro peut paraître élevé : 3,25 $ soit plus de 2€. Cependant, des forfaits mensuels existent, et il faut relativiser ce coût par rapport au niveau de vie général.

Inauguré en 1966, le métro de Montréal a fêté ses 50 ans en 2016. Il s’agit d’un métro plutôt jeune qui dispose de plusieurs particularités dont certaines sont amusantes :  Continuer la lecture de Le métro tire sa révérence

Les deux Nonos font face à l’invasion Extra-terrestre

Samedi 16 Juin, Nono et Nono ont participé à la cinquième édition de Megagame Montréal, un évènement ludique d’une journée complète. Il s’agit d’un jeu « de rôles » par équipes dont la structure de base est identique entre les différentes parties, mais pas le scénario.

La trame de base est la suivante : chaque équipe de 5 joueurs représente un pays. Les gouvernements savent que les extra-terrestres existent et sont présents sur terre, mais aucun ne sait quelles sont leurs intention. Évidement, la population n’est pas au courant et si elle se retrouvait informée, l’échelle de panique globale augmenterait trop, rendant la situation pratiquement ingérable.

Les nations ont 12 tours de 30 minutes pour découvrir les réelles intentions des aliens et gérer les différentes crises qui apparaissent au cours de la partie. Les cinq joueurs se partagent les différents rôles de la nation, c’est à dire le chef d’état, son adjoint, le représentant à l’ONU, le ministre de la défense et le responsable scientifique.

L’équipe de Nono et Nono était complétée par Géronimo Patel, représentant à l’ONU mono-maniaque, ainsi qu’un « fourmidable » duo de responsable scientifique et ministre de la défense. Pour sa part, Nono jouait le président tandis que Nono l’assistait.

Les tours sont divisés en deux segment de 15 minutes. Durant le premier segments, les spécialistes (sciences, militaires, ONU) de chaque nation se retrouvent et tentent plus ou moins conjointement de faire avancer les choses. Le second segment est consacré à la concertation d’équipe, le choix des orientations, la répartition du budget et la prise de décisions.

Le rythme est assez soutenu, et on a pas vraiment le temps de s’ennuyer. Il n’y a pas de pause et les tours s’enchainent, mais heureusement à trois reprises les tours sont allongés de 15 minutes pour permettre aux joueurs de grignoter un petit quelque chose…

Beaucoup de rebondissement et d’amusement durant cette journée. Nono, pour qui il s’agissait de la première situation, a reconnu être surpris du caractère bon-enfant et de la gentillesse des participants.

Pour cette édition, l’évènement était accueilli par Montréal Cowork, un espace de co-working très fonctionnel et élégant au coeur du plateau Mont-Royal.

Une année de visiteurs

Lors de notre mariage nous avions annoncé à l’assistance que nous serions ravis de tous les accueillir chez nous une fois installés.

Si certains se font encore attendre, d’autres ont franchi le pas et ont traversé l’océan pour venir nous voir et visiter le pays, tant qu’à faire.

Le calendrier des visites a Continuer la lecture de Une année de visiteurs

Vroum Vroum

On aura tenu un an, sans voiture. Nono travaille en face de la maison, et Nono prends le métro pour aller travailler. Une voiture est donc inutile dans ces cas là. C’est tant mieux, ça permet de faire des économies. Cependant ne pas avoir de voiture c’est aussi disposer un rayon d’action très faible pour des actes comme faire les courses, sortir au restaurant, aller voir le vétérinaire…

Et puis, Nono voulait reprendre le Continuer la lecture de Vroum Vroum

Le grand déménagement

Une particularité au Québec : les hausses de loyer sont encadrées par la loi. Cela permet de maintenir un coût de la vie raisonnable dans la province, pour cet élément essentiel. A Vancouver ou Toronto par exemple, la spéculation immobilière combinée à une immigration importante a fait grimper les prix de l’immobilier de façon insoutenable (on parle de hausses à deux chiffres..).

Donc les hausses sont encadrées, SAUF lorsque Continuer la lecture de Le grand déménagement

Combien ça coûte, pour venir nous voir ?

Cet article est principalement destiné à ceux de nos amis ou famille que nous serions ravis d’accueillir pour quelques temps.

Tout d’abord, il faut traverser l’océan. A moins que vous n’ayez des tarifs préférentiels sur certaines compagnies aériennes internationales, ou des « miles » à utiliser, comptez Continuer la lecture de Combien ça coûte, pour venir nous voir ?

Il s’appelle Xavier.

Il s’appelle Xavier. Celui qui hier fut la victime de la bêtise profonde, aujourd’hui malheureusement devenue banale. Victime d’un acte lâche et méprisable. C’est de son nom dont je veux me souvenir.

De ceux qui il y a quelques semaines ou plusieurs mois, sont tombés sous les balles ou les bombes de fanatiques, de ceux qui aujourd’hui manquent à leurs proches, ou sont blessés dans leur chairs ou leur âme, je veux me rappeler leur nom.

Je ne veux pas entendre le nom des fous. Je ne veux pas qu’ils soient les « héros » de ces évènements. Je veux les ignorer car ils ne méritent même pas que leur nom soit entendu. Seuls comptent celui des victimes, de ceux qui méritent notre amour, notre bienveillance, notre humanité.

Ils n’auront pas ma haine. Ils n’auront pas ma peur. Ils n’auront pas mon renoncement.

Il s’appelle Xavier, celui qui est tombé hier, victime d’un lâche. C’est aux proches de Xavier, que nous envoyons nos pensées. Il faisait son travail, à Paris, celui de protéger la vie humaine.

Il s’appelait Xavier.

PlayOff

Les Nonos détestent le football. C’est nul, sans intérêt, les supporters sont souvent idiots, les joueurs tombent et simulent sans cesse (les femmes, vous pensiez qu’un homme ne pouvait pas simuler ?). D’une façon générale, les Nonos ne regardent pas le sport à la télévision. Sauf peut être le superbowl, que Nono regardait chaque année en France. Nono regardait aussi un peu le rugby – les Nations, guère plus. Nono, lui, préférait regarder Continuer la lecture de PlayOff

Le paradis des manchots

L’hiver est bien là. Nous avons eut le plaisir de bénéficier des premières neiges début décembre, et pour la première fois de sa vie Nono a vécu son rêve : voir de la neige à Noël.
Continuer la lecture de Le paradis des manchots

Québec et les chutes Montmorency

Deuxième et dernière fin de semaine avec les parents de Nono. Nous allons tous les quatre vers Québec pour une visite rapide. Le début de route est difficile car sur Décarie en direction de la rive Sud, un accident se produit quelques minutes avant Continuer la lecture de Québec et les chutes Montmorency

Visites dans Montréal

Lors de leur grosse semaine de présence auprès de Nono et Nono, les parents de Nono sont allés se promener un peu dans Montréal. Ils nous font ainsi profiter de quelques clichés pris dans cette ville qui commence à se recouvrir des couleurs de l’automne…

 

Gatineau, Ottawa, et le Parc Oméga

Les parents de Nono sont arrivés jeudi soir, amenant avec eux celle qui était éloignée des Nonos depuis trop longtemps déjà. Heureusement, les parents de Nono ne sont pas venus ici avec cet unique objectif (car sinon ils seraient déjà repartis), et vont donc Continuer la lecture de Gatineau, Ottawa, et le Parc Oméga

C’est la rentrée !

Un peut partout dans le monde, le mois de septembre est synonyme de rentrée des classes. Ici à Montréal, c’est fin Août que les enfants commencent à reprendre les mythiques bus jaunes.

Plusieurs choses sont amusantes autour de la rentrée : d’abord, les Continuer la lecture de C’est la rentrée !

On s’est fait voler…

4575707721_98dc3f37cc

Pardonnez-nous, mais ce billet ne sera pas accompagné de photos ou de vidéos que nous avons faites (enfin si, une seule). La lecture de celui-ci vous permettra sans doute de comprendre pourquoi.

Même si nous tentons de faire bonne figure, nous restons un peu des touristes à Montréal. Lorsque nous allons visiter telle ou telle place, nous le faisons souvent entourés des nombreux visiteurs éphémères de la ville, et nous nous retrouvons donc dans des lieux où sévissent les pires Continuer la lecture de On s’est fait voler…

Le Château Ramezay

Situé au coeur de Montréal, le mal-nommé Château Ramezay est en fait une grande demeure de pierres de taille disposant d’une tour ronde, laquelle confère à la bâtisse son esprit « chateau ».

Pour la saison estivale, des animations sont proposées. Nous sommes allé voir, vers 16h, la démonstration militaire. Un groupe de 4 soldats, un tambour, et un officier, réalisent deux tirs pour la plus grande joie des visiteurs et badauds de passage.

Et nous avons fait, pour l’occasion, une petite vidéo qui plaira sans aucun doutes à l’un de nos lecteurs, passionné de ce genre de choses, lequel se reconnaitra.

Justin ne se défile pas à Montréal

Comme promis nous sommes allé voir le défilé de Fierté Montréal, ou nous avons pu voir Justin Trudeau. Le résumé dans la vidéo ci-dessous.

 

Le déjeuner du dimanche

Maintenant que nous sommes Nord-Américains, il est essentiel pour notre intégration que nous adoptions des pratiques du pays. Finis croissants, pains au chocolat, et baguette au beurre salé.

Le dimanche matin doit désormais accueillir un rituel répandu ici : le petit déjeuner au restaurant. En fait ici, on parle de déjeuner pour le matin, diner pour le midi, et souper le soir. Ainsi, on parlera du « Déjeuner » pour le dimanche matin.

Une chose est certaine, l’un des crédo des restos ici, c’est d’en avoir pour son argent. Il est impossible que l’on reparte affamé. Dans nos assiettes ce dimanche, l’assiette « Good Morning » avec :

  • une première tranche de brioche à la canelle, avec un oeuf au choix (ici il est « retourné » c’est à dire cuit au plat puis retourné)
  • une seconde tranche de brioche recouverte de fruits frais et variés
  • pas loin de 300 ou 400g de pommes de terres
  • 3 tranches de bacon grillé
  • 2 tranches épaisses de pain de mie brun, grillées, et beurrées

Et l’assiette « Déjeuner Gourmand » avec :

  • deux énormes pancakes
  • deux oeufs au choix (ici brouillé)
  • deux saucisses fumées
  • la même quantité de pommes de terres, ici recouvertes de chedar (c’est en supplément pour nono gourmand)
  • trois tranches de bacon
  • une tranche de jambon grillé
  • deux tranches épaisses de pain de mie blanc, grillées et beurrées

Du café américain pour accompagner tout ça, à volonté, que nous avons complété par du jus d’orange frais.

Inutile de vous dire que nous n’avons rien mangé à midi…